Jean Sibelius - SYMPHONIE N°2 op.43 - Pierre Monteux

Publié le par Sandra Buisson

COMPOSITEUR : Jean SIBELIUS ; Edward ELGAR
TITRES : Symphonie n°2 op.43 (Sibelius) ; Variations Enigma op.36 (Elgar)
INTERPRETE : Orchestre symphonique de Londres ; Pierre Monteux (dir.)
EDITEUR : Decca (Eloquence)
DATE : 1958 (CD : 1998)


     Dans ce beau CD illustré par une toile de l'Ecole du Louvre (Gabrielle d'Estrées et une de ses soeurs), on trouve deux enregistrements extraordinaires de Pierre Monteux, à la tête de l'orchestre symphonique de Londres.
     Tout d'abord une deuxième symphonie de Sibelius conduite de main de maître, avec une fougue incroyable, mais sans jamais tomber dans les excès faciles sur ce genre de musique un peu trop... démonstrative (on est loin en effet de l'acétisme de la quatrième symphonie) ! Mais justement, Pierre Monteux parvient à rendre avec tact la générosité un peu voyante de cette belle symphonie.
     Il en va de même d'une oeuvre moins immédiatement sympathique que celle de Sibelius, les étonnantes Enigma Variations d'Edward Elgar. Composées sur un thème enigmatique qui serait l'accompagnement d'un mélodie fameuse (que personne n'a identifiée), et consacrées chacune à une personne de son entourage évoquée par un surnom ou des initiales, ces variations enchaînent toutes sortes de caractères musicaux, de l'extrême rêverie mystique de "Nimrod" à la fougue, la fantaisie, le calme ou les éclats impétueux ! Le tout unifié par un thème magnifique dont la richesse protéiforme assure la cohérence de l'ensemble.
     J'ai retenu comme exemple le fameux final de la deuxième symphonie de Sibelius, car c'est là qu'on voit le mieux comme un orchestre dirigé avec art transforme un musique qui risque sans cesse la boursouflure en une expérience musicale électrisante et jouissive.


Extrait : Symphonie n°2 (Sibelius) : 4. Allegro Moderato


 

 

Commenter cet article

helene 17/06/2008 19:42

bonjour Sandra ! c'est très intéressant ici ! je reviendrai
biz