Richard Strauss - SALOME - Herbert von Karajan

Publié le par Sandra Buisson

COMPOSITEUR : Richard Strauss
TITRE
:
Salomé
INTERPRETE : Hildegard Behrens (Salomé) ; José Van Dam (Jochanaan) ; Herbert von Karajan (dir.) ; Wiener Philarmoniker.
EDITEUR : EMI
DATE : 1978

     Salomé est le premier opéra que j'ai vu. Donc forcément j'y reste attaché comme à toute "première expérience" ! Et quelle expérience. Jamais je n'avais pu imaginer que la musique pouvait porter et transporter de cette manière les sentiments et les sensations des personnages.
     Salomé entend Jochanaan hurler depuis la citerne dans laquelle Hérode l'a fait enfermer. Le Prophète crie ses quatre vérités au despote corrompu et à sa femme. Salomé tombe immédiatement amoureuse de cette voix. Elle veut voir Jochanaan. Elle le verra, lui s'en rendra à peine compte. Elle veut l'embrasser, il la maudit, et retourne dans sa citerne. Hérode veut voir sa belle-fille danser, il lui promet la récompense de son choix. Salomé danse, se dénude, et réclame la tête de Jochanaan. Elle obtiendra gain de cause, embrassera les lèvres du prophète, et, face au dégoût d'Hérode, finira écrasée sous les boucliers des gardes.
     Pour mettre en musique la pièce d'Oscar Wilde, Richard Strauss a déployé une puissance et une volupté orchestrales incroyables. L'opéra en un seul acte semble suivre son cours sans obstacle et se dérouler inéxorablement vers sa fin. Pour rendre cette richesse sonore et ce rythme sans concession, la direction de Karajan est idéale : sensualité des timbres, puissance et velours de l'orchestre, le tout au service du théâtre et des voix. Pour moi c'est le meilleur enregistrement de Karajan que je connaisse.
     L'extrait donne les dernières mesures de l'opéra, lorsqu'après avoir "baisé la bouche" du Prophète, Salomé est - d'un hurlement d'Hérode - condamnée à mourir.

 


 

Extrait : scène finale


Commenter cet article