Richard Strauss - QUATRE DERNIERS LIEDER - E. Schwarzkopf

Publié le par Sandra Buisson

COMPOSITEUR : Richard Strauss
TITRE
:
Vier letzte Lieder
INTERPRETE : Elisabeth Schwarzkopf (sopr.) ; Otto Ackermann (dir.) ; Philarmonia orchestra.
EDITEUR : EMI Classics
DATE : 1953

     Les "quatre derniers Lieder" sont une des dernières oeuvres de Richard Strauss, avec les Metamorphoses ou l'opéra Capriccio. Ils ont été composés sur un poème de Eichendorff et trois poèmes de Hesse.
     L'ordre dans lequel on les joue habituellement n'est pas l'ordre dans lequel ils ont été composés, puisque celui qui clot le cycle, Im Abendrot, a justement été écrit en premier. C'est donc un ordre plus "logique" qui a été retenu. Mais il est vrai que la longue fin de Im Abendrot fait une belle conclusion au cycle.
     L'orchestre, comme on peut s'y attendre avec Richard Strauss, est sompteux, d'une écriture très riche, et un merveilleux jeu de timbre entre les instruments. Il déploie de magnifiques thèmes, tantôt tout l'orchestre comme au début de Im Abendrot, tantôt un instrument soliste, comme le violon dans Beim Schlafengehen.
     Mais même si l'orchestre est ici bien plus qu'un accompagnement, le rôle principal reste évidemment confié à la voix. Et là, la déclamation est extraordinaire de clarté, de limpidité dans la ligne de la mélodie, "épousant" les poèmes, avec de superbes moments aériens, en particulier dans September.
     Au service de cette écritude, la voix d'Elisabeth Schwarzkopf, à la fois nette et ethérée, fait merveille. La prononciation, l'intonation, la signification du texte sont irréprochables, en même temps que le timbre a toute la délicatesse requise pour chanter ces superbes pages automnales.


Extrait : Beim Schlafengehen



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jean-marc paubel 22/04/2010 16:57


Bonjour,

Bravo pour votre initiative et votre éclectisme, que je partage. J'ai une grande passion pour les oeuvres de Strauss et plus particulièrement les quatre derniers lieder. Je me permettrai de mettre
votre site en lien, si vous en êtes d'accord.


KerouVim 05/06/2008 18:59

Je possède la version Schwarzkopf / Szell... sublime ! C'est un des quelques CD que je prendrais avec moi sur une île déserte.

Sandra Buisson 08/06/2008 22:36



Merci de ton passage ! J'ai aussi la version
Scwarzkopf / Szell qui est magnifique et
dont je parlerai prochainement !
Bisous



Baccawine 02/06/2008 11:16

Excellente idée votre blog. je ne suis pas spécialement amateur de musique classique mais j'aime en écouter(et découvrir)de temps à autre. Je vous souhaite bonne continuation sur la blogosphère. Au plaisir de vous lire (et d'écouter). Amicalement. Baccawine

Sandra Buisson 08/06/2008 22:34



Merci beaucoup pour ces encouragements,
ça fait vraiment plaisir !